Sunemu.net / Artistes / Canta u Populu... / A Strada Di L'a... / Surella d'Irlanda  

Surella d'Irlanda

Surella d'Irlanda

     fa/do/fa/do
   S'hè infiarata la mio rima chì n'aghju tamanta pena

     Fa/do/fa/mi
   Hè scritta nant'un giurnale a disgrazia chì ti mena
 
     mi/Lam/sol/lam
   Ti casticheghja l'Inglese chì ti strigne la catena
 
      Sol/lam
   Surella d'Irlanda.

     Sò figliola di sta terra è aghju listessa sorte
   La mio prigione hè francese è mute sò le so porte
   È l'ordine culuniale mi hà cundannatu à morte
   Surella d'Irlanda.
 
     E to notte sò di angue è ammantate di dolu
   Quandu ghjunghje la mitraglia qual'hè ch'ùn si sente solu
   Una sera in Bastia m'anu pigliatu un figliolu
   Surella d'Irlanda.

     Paura ùn ne cunniscia chì figliolu era d'onore
   Ma quandu l'anu intravatu s'hè strappatu lu mio core
   Ma francaraghju lu mare per sparghje lu mio terrore
   Surella d'Irlanda
 
     Un ghjornu ci scriveremu quandu a pace turnerà
   Quandu a mente sarà sciolta per pudecci abbraccià
   È stu mondu d'inghjustizia ghjurgu ch'ellu cascherà
   Surella d'Irlanda.
 

Position du capodastre : 0

Créé par seb,
le 29 Jan 2005

Note : Note des accords de
Surella d'Irlanda (9 votes)


Nombre de clics : 2297



Commentaire Par marco2b2a le Vendredi 27 Novembre 2009
les anglais te cherchent(au sens emmerder^^)et ils te serrent la chaine
ma prison est francaise et fermée sont mes portes (l'auteur écrit fermer comme quand on ferme sa bouche)
mes nuits sont de sang et agrémentée de deuil

eccu cusi capiscerai sta bella canzona chi parla d'un bellu populu

Commentaire traduc Par tonio2B le Vendredi 06 Novembre 2009
salut j'ai éssaiyé de traduire cette chanson en français pouvais vous me corriger et compléter les passage qui en on besoin merci!

Mes rimes se sont enflammées j'avais tellement de peine
Il est écrit sur un journal la disgrâce qui te mène
xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx
Soeur de l'Irlande

Je suis fils de cette terre et je suis comme toi
Ma prison et française et ses xxxx sont métamorphoser
Et l'ordre coloniale m'a condamner a mort
Soeur de l'Irlande

Tes nuit sont de sang et xxxxx de deuil
Quand arrive la mitraille qui ne se sens pas seul?
Un soir à Bastia ils mon pris un fils
Soeur de l'Irlande

Il ne connaissait pas la peur c'était un fils d'honneur
Mais quand ils l'on pris mon coeur c'est cassé
Mais je franchirai les mers pour rependre ma terreur
Soeur de l'Irlande

Un jour nous écrirons quand la paix reviendra
Quand nos esprit seront assez délié pour pouvoir nous embrasser
Je jure que se monde d'injustice un jour tombera
Soeur de l'Irlande


Commentaire Par SULINZARA le Mercredi 25 Mars 2009
arpége ?

© 2004-2019 SUNEMU.NET - Flux RSS